Critiquer avec Prévenance : 4 étapes pour argumenter intelligemment
Équipe Unatti 7 juin 2016
Critiquer avec Prévenance : 4 étapes pour argumenter intelligemment


Dans nos vies professionnelles comme dans nos vies personnelles, les conflits, les différends ou les désaccords sont nombreux. Parce qu’il est commun que les mots dépassent la pensée il est également possible de tempérer ses arguments et d’apprendre du débat d’idées contradictoires. Tel que le dit l’entrepreneur James Burgh, fervent défenseur de la liberté d’expression au 18ème siècle, dans son oeuvre La Dignité de la Nature Humaine « Fais de ton but la vérité, et non la conquête de ton adversaire. Ainsi perdre l’argumentation ne se fera jamais à perte, mais par le gain d’une découverte ».

Au cours d’un éventuel conflit, il est possible de modérer ses propos et d’argumenter intelligemment. Le but n’étant pas d’avoir raison à tout prix mais de comprendre le point de vue de son interlocuteur et d’avancer collectivement. Il est plus aisé de critiquer virtuellement derrière son clavier d’ordinateur, mais plus compliqué en revanche d’argumenter en face à face. C’est pourquoi le philosophe Daniel Dennett, dans son oeuvre intitulée Intuition Pumps and Other Tools for Thinking sur la dignité, l’art et la science de commettre des erreurs, nous synthétise le travail du légendaire psychologue social Anatol Rapoport (renommé pour sa stratégie de “coopération-réciprocité-pardon”  plus connue sous le nom “donnant-donnant”) en 4 étapes pour une critique constructive :

  • Tentez de reformuler le point de vue de votre interlocuteur de telle manière à ce qu’il se dise : « Merci, j’aurais voulu le dire ainsi. »
  • Listez vos points d’entente, de consensus
  • Mentionnez ce que vous avez appris de votre interlocuteur
  • Et seulement à ce moment là, émettez une suggestion ou une réfutation

Il faut faire de votre interlocuteur un auditeur plus réceptif à votre critique. Ne cherchez pas à le convaincre que votre argument est le bon, mais plutôt de comprendre son point de vue et avancer collaborativement dans la recherche d’un consensus. Le but, en confrontant vos arguments antagonistes, est de manifester un aspect, une dimension ou un angle du problème sur lequel vous ne vous accordez pas. En établissant une synthèse de vos points de vues vous contribuez également à améliorer votre communication et à appréhender les conflits ultérieurs sous un point de vue différent.

Vos interlocuteurs se sentent plus libres de s’adresser à vous, car même au cours d’un conflit, vous restez à l’écoute et cherchez à comprendre l’argumentaire d’autrui . Et seulement une fois après avoir récolté les informations nécessaires à la compréhension de la divergence vous émettez un avis sur le sujet.  

Dans l’environnement professionnel actuel, les collaborateurs sont amenés de plus en plus à travailler ensemble. Afin d’appréhender au mieux les conflits, il semble que les conseils de Daniel Dennett soient de bons atouts. La communication, l’écoute et la bienveillance sont des qualités certaines à développer pour maintenir de bonnes relations avec ses pairs. La collaboration au sein de l’environnement professionnel est donc essentielle en vue d’établir une bonne communication et de travailler en cohésion avec ses collègues. Même lors de conflits il est possible de faire preuve de bienveillance. La communication est une pierre angulaire dans toutes les relations que l’on entretient avec ses collègues, comme dans la vie de tous les jours/quotidienne.

Le Mentoring englobe cet aspect de la relation professionnelle. Le mentor et le mentoré apprennent de leurs expériences, qui peuvent éventuellement être liées à des problèmes de communication. Il s’avère que réfléchir seul à sa manière de communiquer est souvent difficile. Au cours de l’échange avec son binôme, il est plus facile de comprendre et de constater l’effet que produit un message. Le rôle du binôme est d’être ouvert et transparent sans jugement sur la façon dont il ou elle reçoit un message. La relation de Mentoring étant en effet exclusive et confidentielle elle permet de discuter de manière extensive des problématiques liées au monde professionnel. Tout comme le dit Anatal Rapoport il s’agit d’un travail donnant-donnant mais avant tout et surtout gagnant-gagnant.

L’Equipe Unatti


Article inspiré de : https://www.brainpickings.org/2014/03/28/daniel-dennett-rapoport-rules-criticism/


Newsletter